Titre du poste : Responsable Suivi Evaluation

Lieu d’affectation : Antananarivo avec de fréquents déplacements dans les zones d’intervention de MIHARI

Durée de contrat : 2 ans

Début du contrat : 2 Mai 2019

Date de clôture de candidature : 17 Avril 2019

 

  1. CONTEXTE

Le concept de LMMA (Locally Managed Marine Areas / Aires Marines Gérées Localement) a commencé à prendre de l’ampleur à Madagascar à partir de 2004. Une LMMA est définie comme étant « une zone principalement marine et/ou côtière, qui est gérée au niveau local par des communautés côtières, des propriétaires fonciers et/ou des représentants locaux du gouvernement qui résident ou sont basés dans la zone en question ».

Afin de répondre au problème d’isolement de ces communautés gestionnaires de LMMA et de leur permettre d’échanger les unes avec les autres, le réseau MIHARI a été créé en 2012. MIHARI est l’acronyme de “MItantana HArena and-Ranomasina avy eny Ifotony”. C’est un réseau réunissant les communautés côtières gestionnaires de LMMA, et les organisations qui les appuient. MIHARI compte actuellement plus de 200 associations communautaires et de 23 organisations membres (www.mihari-network.org).

En termes de suivi-évaluation de ces LMMA, les organisations d’appui et les leaders communautaires utilisent différents outils permettant de mesurer l’efficacité de la gestion de ces aires marines. Dans le but de standardiser ces outils et de capitaliser les bonnes pratiques en termes de suivi-évaluation des LMMA, en mars 2017, MIHARI en collaboration avec WCS  a organisé un atelier sur le suivi pour la gestion adaptative des LMMA (atelier MacMon). A travers cet atelier qui a regroupé les expériences de 7 LMMA pilotes, 15 indicateurs permettant de mesurer l’efficacité de gestion des LMMA ont été identifiés.

Avec ses sept années d’existence, le réseau MIHARI a aujourd’hui une place importante dans le domaine de la gestion locale marine à Madagascar. Depuis sa création, divers évènements ayant marqué un tournant dans l’histoire de la petite pêche à Madagascar ont été organisés : 4 forums nationaux, 10 ateliers communautaires régionaux, 5 formations de Leaders et 10 visites d’échanges. Une base de données sur les LMMA ainsi qu’un guide définissant ce qu’est une LMMA ont par ailleurs étés développés. Il n’y a cependant encore aucun cadre en place permettant de suivre et évaluer l’efficacité de toutes ces activités développées par le réseau et les impacts qu’elles apportent aux communautés de pêcheurs.

Vu l’importance de mettre en place un cadre de suivi standard pour le suivi-évaluation des LMMA à Madagascar et pour mesurer l’efficacité des activités développées par le réseau, MIHARI, en collaboration avec WCS recrute un Responsable suivi-évaluation.

Pour ce, WCS et MIHARI valorisent l’opportunité offerte par le projet Pêche Côtière Durable –  financé par KfW notamment pour l’application des mesures de suivi-évaluation des LMMAs.

 

  1. RESPONSABILITES

Sous la supervision de la Coordinatrice Nationale MIHARI et du Coordinateur du volet Développement communautaire de WCS – Programme marin, le Responsable suivi-évaluation sera en charge de :

Développement et mise en oeuvre d’un cadre de suivi-évaluation de l’efficacité des LMMA à Madagascar

En se basant sur les résultats préliminaires sortis de l’atelier MIHARI-Macmon :

  • Aider à affiner les critères clés pouvant mesurer l’efficacité d’une LMMA
  • Revoir les indicateurs sortis de l’atelier Macmon sur la gestion adaptive des LMMA et apporter les modifications selon les besoins, en consultant les partenaires MIHARI
  • Elaborer une méthodologie de collecte de données standard et le traitement pour le suivi-évaluation des LMMA
  • Elaborer un guide pour le suivi communautaire
  • Etablir un manuel capitalisant les bonnes pratiques en terme de suivi-évaluation des LMMA
  • Appuyer les LMMAs et les organismes partenaires dans la collecte des données

 

Développement et mise en œuvre d’un cadre de suivi des impacts des activités du réseau sur la performance des LMMA à Madagascar

  • Identifier les critères et indicateurs clés mettant en relation les interventions du réseau au niveau des LMMAs
  • Veiller à la collecte et l’intégrations desdits indicateurs et critères dans la base de données des LMMAs aux fins d’analyse de performance

 

Appui à la gestion et à l’analyse des bases de données LMMA

  • Rendre opérationnelle la base de données sur les LMMA à Madagascar (database0 et 2.0)
  • Superviser l’équipe en charge de la gestion des bases de données MIHARI
  • Contribuer à l’élaboration de la base de données intégrant les indicateurs de suivi communautaire
  • Gérer l’alimentation et la maintenance de la base de données sur le suivi de la performance des LMMAs
  • Veiller à la collecte, le contrôle de la qualité, le traitement et l’analyse des données, tout en fournissant une formation à l’équipe MIHARI, selon les besoins

 

Communication, apprentissage et partenariat

  • Organiser des sessions de formation auprès des Leaders LMMA et des organisations membres de MIHARI sur l’utilisation du guide de suivi communautaire
  • Veiller à la restitution des résultats des suivis auprès des LMMA et des organismes d’appui à travers l’organisation de colloques et atelier et les appuyer dans la valorisation desdits résultats pour ajuster les mesures de gestion
  • Produire un système de veille et des tableaux de bord périodiques sur la performance des LMMAs afin d’appuyer les décideurs sur les orientations et les ajustements nécessaires dans la mise en œuvre des activités
  • Avec l’appui du Responsable Communication de MIHARI, mettre en œuvre les modes de partage prédéfinis des bases de données MIHARI auprès des communautés LMMA et des autres entités
  • Mettre en place un système d’archivage physique des dossiers de suivi communautaire et de gestion de Base de Données y afférente ;
  • Assurer toutes autres tâches/attributions que les Superviseurs lui confient

 

 III. PROFIL RECHERCHE

Qualifications requises

  • Titulaire d’un diplôme universitaire (Bacc +4) en sciences sociales, économie, agronomie, polytechnique ou autres équivalents
  • Disposant d’au moins 5 années d’expériences en planification et suivi évaluation des projets/programmes impliquant les communautés locales
  • Expériences confirmées dans le domaine de la conservation et la gestion durable des ressources marines à Madagascar ou expérience similaire
  • Expériences avérées en termes d’élaboration et de mise en œuvre d’outils de suivi-évaluation
  • Expériences en gestion de base de données et maîtrise des outils y afférentes
  • Capacité à analyser et à interpréter un grand ensemble de données, tout en sachant communiquer les résultats à un public varié
  • Aptitude à assurer des formations et des partages à un public varié, incluant les communautés LMMA, l’équipe MIHARI et les partenaires du réseau
  • Bonne capacité de planification, d’anticipation, d’analyse et de synthèse
  • Compréhension des méthodes de saisie de données quantitatives et qualitatives
  • Maîtrise parfaite du français et du Malagasy
  • Apte à de fréquents déplacements sur terrain
  • Maîtrise des outils informatiques
  • Créatif, dynamique, responsable, communicatif, passionné, motivé, flexible, autonome et proactif

Qualifications souhaitées

  • Bonne maîtrise des outils de traitement de données, des logiciels statistiques et du logiciel SIG
  • Connaissances en programmation de base, type macro sur Excel
  • Connaissances/ expériences sur l’utilisation de Tableau ou autre logiciel de visualisation équivalent
  • Expériences en communication et en partenariat
  • Bonne compréhension de l’anglais

 Les candidatures sont à envoyer à l’adresse [email protected]